Que faire quand on est nul aux FPS ?

Que faire quand on est nul aux FPS ?

Posted by

Que faire quand on est nul aux FPS ?

Vous en aviez marre de vous faire farm dans les FPS ? Que ce soit sur Battlefield, COD et j’en passe, si vous êtes ici, c’est que vous vous êtes posez la question : que faire quand on est nul aux FPS ? Tout le monde ne peut pas être bon partout.

Cependant, il est possible de vous améliorer en suivant quelques règles basiques concernant les jeux FPS. Que ce soit sur console ou sur PC, prenez le temps de lire ces cinq trucs et astuces qui, peut-être, vous aideront à progresser.

1. Le son (casque)

Dans un premier temps, sachez que pour n’importe quel FPS, le son est indispensable. Si vous faites partie de ces personnes qui jouent avec la musique à fond plutôt qu’avec le son du jeu, il ne faut pas vous étonner d’être mauvais.

En effet, vous avez besoin d’entendre ce qu’il se passe autour de vous dans le jeu– surtout les bruits de pas. Ensuite, si vous avez les moyens, investissez dans un casque avec une meilleure qualité audio. Ce sera non seulement plus agréable en terme d’ambiance sonore, mais vous entendrez surtout beaucoup mieux vos ennemis.

2. La souris/manette

Deuxièmement (cela concerne surtout les joueurs PC), le choix de la souris/manette n’est pas à négliger. Les souris gamer ont l’avantage d’être paramétrables sur plusieurs points et ont plus de vitesse. Elles ont aussi plus de boutons donc plus de raccourcis. Il est aussi préférable de choisir une souris laser pour plus de netteté et donc plus de précision. Enfin, sur certains modèles, même le poids est ajustable.

Pour ce qui est des manettes, Xbox et Playstation ont tous deux leurs modèles de manette paramétrable avec plus de boutons également, mais pas que : joystick interchangeable, palettes à l’arrière, configuration de la sensibilité, etc. Vous pouvez même configurer indépendamment les deux joystick.

3. La sensibilité

Une fois votre modèle de souris ou de manette choisi, reste encore à configurer la sensibilité. Pour ce qui est des manettes, certains préfèrent une sensibilité rapide, d’autre plus lente. Cependant, ce n’est pas parce que vous avez trouvé une sensibilité qui vous plaît actuellement que c’est la bonne.

Pour les souris, la première chose (et pas des moindre) à faire est de désactiver l’accélération de la souris. En la désactivant, lorsque vous ferez un mouvement brusque, votre viseur ne partira pas plus loin que vous le désirez et inversement pour un mouvement lent. En désactivant l’accélération de la souris, vous aurez donc un mouvement plus “régulier” et votre mémoire musculaire aura beaucoup plus de facilité à s’adapter.

Ensuite, voici une méthode simple pour trouver votre sensibilité. Pour faire, tirez sur un mur (dans le jeu évidemment) de sorte à ce qu’il y ait impact, reculez de quelques mètres, et essayez de vous déplacer parallèlement à l’impact tout en restant dessus avec votre viseur. Essayez de le faire avec plusieurs sensibilités afin de trouver celle qui vous convient.

4. Viser et tirer

Dans la continuité du point sur la sensibilité, vous devez toujours garder votre viseur à hauteur de tête quand vous vous déplacer. En effet, en faisant cela, vous perdrez moins de temps sur un face à face avec un ennemi. Plutôt que de rester statique et de déplacer votre viseur, il est préférable de se déplacer latéralement que de bouger la souris ou le joystick.

Enfin, n’oubliez pas que full en restant appuyé sur la gâchette comme un mongole n’est pas la meilleure façon de tirer. Dans la plupart des jeux, les armes ont du recul et donc de ce fait le viseur monte. Préférez des rafales plutôt que des chargeurs dans le vent.

5. Faire les bons choix

Pour finir, courir tout droit sans regarder n’est peut-être pas la meilleur façon de rester en vie. Sans pour autant “camper”, prenez votre temps avant de traverser quelconque endroit à découvert. Regardez avant si quelqu’un n’est pas justement en train de “camper”.

Ensuite, je pense qu’il est aussi important de connaître les maps “par cœur” pour faciliter le jeux. Si vous connaissez les respawn des armes ainsi que des ennemis, il sera d’autant plus facile pour vous de vous adaptez et de progresser. Il en va de même pour les endroits par où l’ennemi passe ou encore où il “campe”. En prenant connaissance de cela, vous serez plus apte à éviter d’être pris par surprise.

La meilleure façon de progresser, que ce soit dans un jeux ou pour n’importe quoi reste la pratique. Plus vous jouerez, meilleur(e) vous serez. Désormais, vous savez que faire quand on est nul aux FPS.

Voir aussi : que faire quand mon PC rame ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *